Budget 2011 : équilibré, mais trop prudent sur les investissements

Le PLR.Les Libéraux Vaud constate que le budget 2011 traduit l’excellente santé des comptes du canton. Les libéraux espèrent que les 300 millions prévus pour les investissements soient pleinement et judicieusement utilisés. Ils attendent du concret et pas seulement des plans d’intention.

Les libéraux vaudois constatent que ce budget 2011 comporte des points positifs notamment une dette stabilisée. En outre, il est à souligner que le programme de législature est respecté. On peut relever que l’aspect social n’a pas été oublié. C’est le cas notamment des fonds alloués aux PC familles qui prouve, à nouveau, que ces Prestations Complémentaires familles ne consistent pas en une opération financièrement blanche. Les libéraux, qui s’étaient élevés contre le mode de financement de cette extension déguisée du filet social, estiment que les efforts auraient dû, par symétrie, également bénéficier aux contribuables. Force est de constater que la prise en compte, anticipée, des effets des RPT est une opération fortement anticyclique.

En outre, l’augmentation des postes (+254) étonne quelque peu les libéraux. Ces derniers seront particulièrement attentifs, lors de l’examen détaillé du budget, à ce que les postes et charges supplémentaires, notamment liés à l’enseignement, correspondent à des besoins avérés.

Lors du débat sur la loi d’impôt, les libéraux ont montré leur détermination pour obtenir des investissements détaillés et programmés. Ils attendaient du concret et pas seulement des plans d’intention. A ce titre, ils sont déçus. Des affectations claires et un planning concret sont indispensables, sinon ce ne sera que de la poudre yeux. Les contribuables privés comme les personnes morales attendent que leurs efforts soient justement récompensés.


Contacts

Catherine Labouchère, Présidente +41 79 626 10 62
Jean-Marie Surer, Chef de Groupe +41 79 623 52 41

Aucune actualité disponible.